AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bastian ♦ I don't know how I got this way

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Black Hole
avatar
Messages : 158
Date de mort : 22/03/2014
MessageSujet: Bastian ♦ I don't know how I got this way   Dim 23 Mar - 1:48


Bastian Wilson Keegan
I don't know how I got this way

Quelques informations
NOM : Keegan ✝️ PRENOM(s) : Bastian Wilson ✝️ ÂGE : Décédé à 29 ans ✝️ DATE DE MORT : 1867 ✝️ ORIGINE : Anglais ✝️ ORIENTATION : Hetero ✝️ GROUPE : Black Hole ✝️ AVATAR : Matt Smith


Causes de ma mort
Voilà ce qui arrive lorsqu'on veut jouer les héros dans la vraie vie: on tombe, on s'écrase, on chute. Pour Bastian, le processus était le même, sauf que lui, était loin d'être un véritable héros. Il était même tout l'inverse. Lâche, égoïste, menteur, voleur, il ne lui a pas fallu longtemps avant de se faire détester par de nombreuses personnes. Au final, il était plus malheureux qu'autre chose. Alors l'heure du choix est arrivée: être assassiné ou mettre fin à ses jours alors qu'il n'avait même pas atteint la trentaine. Il est monté sur l'un des ponts qui surplombait la Tamise et a finit par franchir le pas décisif qui allait marquer la fin de son existence. Il chuta. Alors quand il vit pour la première fois les eaux du Styx, il y plongea les mains pour boire le breuvage sans véritablement mesurer les conséquences de ce choix. Il se perdit. Il mourut dans les eaux de la Tamise et renaquit grâce aux eaux du Styx.


Et plus à propos

Si la première vie de Bastian était des plus sérieuse, on peut dire qu'il s'est largement rattrapé aux Enfers. Jadis tout ce qu'il y avait de plus détestable, renfermé et d'égoïste, il s'est largement métamorphosé. Comme si l'eau du Styx avait véritablement fait un "reset" aussi bien au niveau de la mémoire qu'au niveau de son caractère, de sa façon de penser et d'agir. Désormais ouvert et excentrique, il n'hésite pas à plonger la tête la première dans les ennuis pour autrui. Il possède aussi de véritables tocs, comme le fait de gesticuler constamment, de passer sans cesse une main dans ses cheveux. Le lavage de cerveau l'a plus détraqué qu'autre chose, au point de le faire souvent retomber dans une immaturité totale, s'émerveillant pour peu de choses. Par moment, il semble parler dans une langue inconnue, un autre langage qui lui est propre et que lui seul comprend. Grave docteur? Probablement... Pourtant, il a constamment l'impression que quelque chose lui échappe, lui manque. Il cherche à se rappeler, mais n'y parvient jamais.  

Et moi dans tout ça
PRENOM : Je l’ai oublié  red  ✝️ PSEUDO : Noctifer ✝️ ÂGE : 20 ans toutes mes dents ✝️ SCENARIO OU INVENTE : Inventé ✝️ COMMENT AS TU TROUVE LE FORUM : Sur internet! ✝️ UN PETIT MOT : Bomboléoo!  yes 




Dernière édition par Bastian W. Keegan le Mer 26 Mar - 10:27, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Black Hole
avatar
Messages : 158
Date de mort : 22/03/2014
MessageSujet: Re: Bastian ♦ I don't know how I got this way   Dim 23 Mar - 1:49


My fears and lies
supermassive black hole


Chapitre 1

« Alone in this bloody hell »

Londres. La belle, la grande, l'immense. La cité florissant en cette époque qu'était l'ère victorienne. C'est dans cette même ville que naquit Bastian Wilson Keegan, le 27 mai 1838. Pourtant dès le début, les conditions de sa naissance lui prédestinaient un bien sombre avenir. Enfant né d'un adultère, il était considéré comme le bâtard de la famille avant même d'avoir poussé son premier cri. D'ailleurs il ne connu jamais le nom de son véritable père. Renié, battu, il endurait sans cesse les moqueries de ses frères et sœurs ainés. Seul sa mère lui apporta un minimum de réconfort avant de sombrer elle aussi. Elle même endurait les insanités de son mari devenu bien trop possessif. D'ailleurs la naissance de Bastian l'avait littéralement fait déraillé au point qu'il en devint alcoolique et violent envers son épouse qu'il aimait tant.

Pourtant, au bout de plusieurs années de calvaire, cette dernière finit enfin par retrouver son instinct maternel envers son fils cadet, ainsi que son instinct de survie. Lors d'une nuit d'automne, elle attrapa le jeune garçon pour fuir la demeure. Elle l'enroula dans les couvertures avant de descendre les marches aussi silencieusement que possible. Elle posa la main sur la poignée de la porte d'entrée, à deux doigts de la liberté tant rêvée. C'est alors que son mari sortit de l'ombre pour dérailler une fois de trop. Il brandit son arme et tira sur son aimée dans un bruit sourd. Le môme tomba sur le sol en même temps que sa mère, se réveillant sous le choc. Ce fut la dernière fois qu'il vit la maison dans laquelle il était né et avait passé les six premières années de son existence.
   
Bastian fut placé avec ses frères et sœurs à l’orphelinat de la capitale, déjà plus que plein. Alors il commença sa longue et périlleuse existence de vagabond, faisant les poches des passants afin de changer la balance et se faire un minimum plaisir en s'offrant des friandises. Il les partageait d'ailleurs souvent avec une autre enfant, une fillette qui avait elle aussi perdu ses parents. Sa seule amie, la meilleure qu'il aurait put avoir. Enfin, jusqu'à ce qu'elle fut adoptée par une famille d'accueil. La séparation fut rude, déchirante. Il resta seul, une fois de plus, se renfermant peu à peu sur lui-même. Il apprit à se débrouiller sans l'aide de personne, à trouver les combines pour survivre dans l'immensité de cette ville soudainement devenue hostile. Il ne trouva jamais de famille d'accueil.

Et Bastian grandit, passant de l'enfance à l'adolescence et de l'adolescence à l'âge adulte. Il avait fait l'acquisition d'un petit appartement au centre ville, il gagnait de l'argent grâce à quelques combines qu'il avait apprit durant son adolescence, alors qu'il n'avait que dix-huit ans. Voleur, menteur, manipulateur, il savait parfaitement tirer son épingle du jeu pour assurer sa survie. D'ailleurs ça lui réussit, il avait une situation stable et se forgeait sa petite renommée en réinventant son histoire personnelle. Pourtant, dans l'ombre, beaucoup de bruits couraient. Ce petit voleur qui commençait à se faire connaître devenait une menace.

C'est par le plus grand des hasard qu'un beau jour il retrouva son amie d'enfance dans les halles, un panier à la main. Elle avait grandit et terriblement gagnée en beauté. Il n'osa pas l'aborder, pas de suite, de peur qu'elle ne se souvienne pas. Il la suivit jusque chez elle, l'épiant durant des jours entiers pour en apprendre plus sur ses goûts, sur sa situation et surtout sur un éventuel mariage. Ce n'est qu'au bout de longues semaines qu'il finit par l'aborder. Leur relation enfantine semblait être restée intacte. Un an plus tard, il discuta avec ses parents adoptifs pour lui demander sa main. Il acceptèrent. Ils célébrèrent donc leur mariage sans même se douter qu'une ombre régnait dans tableau.


Chapitre 2

« The Fall »

Les combines. Ces petites magouilles qui peuvent au départ sembler anodines. Si Bastian avait recourt à ces moyens depuis tout jeune, il ne pesait pas le risque de certains de ses actes. Le bonheur de son aimée restait sa seule préoccupation qui partait de bons sentiments, si bien qu'il se lança dans une énorme arnaque qui visait à ruiner l'une des plus grosses fortunes de la ville pour son profit personnel. Il prépara le coup durant des mois, dans l'ombre. Il y parvint enfin, ruinant en partie un riche bourgeois. Il prétexta avoir touché un riche héritage à sa femme. La vie du jeune homme changea. Villa luxueuse au milieu des quartiers riches, cadeaux, voyages et bien d'autres extravagances. Il devint de plus en plus odieux, inconscient des risques qui planaient au dessus de lui, continuant à exercer ses arnaques, prit d'une faim insatiable. Et il continua de mentir comme un arracheur de dents à son aimée, trouvant toujours des excuses tirées par les cheveux. Le temps des doutes sonna, le temps des froids et des distances. L'homme qu'il avait en partie ruiné revint lui aussi, découvrant la vérité sur le compte de Bastian, sur ce bâtard qui avait osé lui voler sa fortune. Et cet homme avait des contacts, beaucoup trop même. Les menaces tombèrent alors sur les épaules du jeune homme qui venait de fêter ses 29 ans. La Mort. Il n'y cru pas directement, se croyant invincible derrière ses petites manipulations. Jusqu'au jour où son aimée découvrit la vérité. Il se retrouva tout simplement nu, dévoilant son vrai visage.

La pièce tomba. Maintenant qu'il avait perdu la confiance de l'unique personne à qui il tenait, Bastian réalisa les risques que cette dernière encourait s'il restait en vie. Il se savait suivit, espionné, il savait que quelques assassins rêvaient de lui faire la peau. Un choix s'imposa à lui: Affronter la réalité et tenter de survivre malgré le fait qu'il risquait de finir assassiné d'un moment à l'autre ou disparaître. Alors cette nuit là, en grand lâche qu'il était, il monta sur le plus haut pont qui surplombait la Tamise. Il regarda l'eau se déplacer tel un voile scintillant sous les étoiles. Il n'avait jamais apprit à nager. Il franchit le pas, chutant tel un oiseau qui venait de se faire couper les ailes.

Lorsqu'il franchit les portes de l'Enfer, il observa les eaux sinueuses du Styx, tout comme il l'avait fait avec la Tamise. Il se souvint alors de cette légende, celle qui disait que les eaux du fleuve infernal ôtaient la mémoire et les blessures d'un être. Sans même mesurer les conséquences de ses actes, il plongea les mains dans l'eau pour la boire. Il se perdit, s'oublia, s'envola...


Chapitre 3

« What the hell? »

Le vide, le gouffre. Le brun ouvrit les yeux sur ce nouveau monde, sur cette nouvelle existence. Un nouvel être était né. Son premier réflexe fut de regarder ses mains, son corps comme s'il paraissait étranger, parfaitement inconnu. Il était apparut au beau milieu de la rive qui le séparait alors du monde infernal, rien de plus, rien de moins. Bastian. Bastian Wilson Keegan. C'est tout ce que le passeur lui souffla à l'oreille lorsqu'il le pria d'embarquer pour cette destination encore inconnue. Qui était-il, qu'était-il d'ailleurs? Où pouvait-il être? Tant de questions qui lui échappèrent. Tant pis pour les réponses, il se contenta d'admirer le paysage comme un enfant devant la fenêtre d'un train qui voyage sans fin et de s'approprier un minimum les lieux.

Il erra durant des jours entiers avant de comprendre, avant de réaliser qu'il avait perdu quelque chose de précieux: la mémoire. Il avait été remit à zéro, voir même un peu trop réinitialisé d'ailleurs puisqu'il était devenu un peu trop joyeux et toqué. Pourtant la pensée même d'avoir vécu une vie antérieur sur terre lui semblait absurde. Avait-il été bon? Mauvais? Riche? Pauvre? Heureux? Malheureux? Il ne chercha plus à comprendre, faisant des Enfers son domicile comme si tout le reste n'avait en fin de compte aucune importance. Il observa les autres morts, les époques changer, prenant son décès comme s'il s'agissait d'une véritable opportunité, comme s'il s'agissait d'une vie dont il fallait profiter un maximum. Il n'en avait pas conscience, mais il n'avait rien à voir avec ce qu'il avait autrefois été. L'homme égoïste, voleur et menteur n'existait plus. Pourtant, au fond, quelque chose semblait lui échapper, quelque chose de triste dont il ne parvenait pas à se rappeler. Encore une fois, il ne chercha pas à comprendre, faisant abstraction de tout ce qui avait bien put se passer avant. Après tout, il n'était plus cette personne, il était devenu lui.

« To be continued... »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Bastian ♦ I don't know how I got this way

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ficelles invisibles dans le noir [Comte, Sébastian] [02/10/41]
» Des morts dans la rue !
» Une soirée entre amis [FE: Bastian]
» Bastian's RPs
» What You Waiting For ? [PV Bastian]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Underworld Abyss :: 
se découvrir
 :: 
sur la barque de Charon
 :: 
fiches validées
-